Et sur le piédestal apparaissent des mots :

“Mon nom est Osymandias roi des rois ;

contemplez mes oeuvres, ô puissants et désespérez.”

Rien de plus ne reste. Autour de la ruine

de ce colossal débris, sans borne et nu

les sables solitaires et unis s’étendent au loin.” 

Percey Bysshe Shelley, Ozymandias 1

1.

L’architecture est un miroir de nos sociétés ; les grandes ruptures dans ses évolutions correspondent à un changement de l’aspect des édifices qui ont été bâtis.

Si, comme nous le suggérait P. Radanne, nous assistons, avec le réchauffement climatique et la prise de conscience de la finitude de notre monde, à une véritable mutation de société (mutation qui n’a pas encore de nom) alors une évolution importante de l’architecture de nos bâtiments devrait pouvoir émerger.

2.

La démarche environnementale est ainsi devenue indissociable du projet architectural.

Tous nos projets sont désormais passés au crible des critères du développement durable :

• En participation avec le maître d’ouvrage en intégrant une démarche globale de développement durable qui passe par une analyse en coût global tant en énergie que d’un point de vue économique.

• Pour atteindre un label (BBC, H&E, habitat passif, etc.) selon les souhaits, les moyens ou les nécessités des clients.

• Dans tous les cas par notre propre démarche interne à l’agence.

3.